Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark
<
>

Images de la page d'accueil

Cliquez pour éditer

Images de la page d'accueilBandeau avec du texte, des boutons ou une inscription à la newsletter

Cliquez pour éditer

 

RESPECTEZ CEUX QUI VOUS PROTÈGENT
ET VOUS DÉPANNENT !

Le Corridor de sécurité, une réalité depuis 2018 !

L’association Fier d'être Dépanneur (FDD) s'est battu avec acharnement depuis 2016 pour défendre ce projet qui est devenu en 09/2018 une réalité. Autrement dit, la délégation de la sécurité routière du ministère de l'intérieur français a clairement validé le principe de "Corridors de Sécurité" pour les travailleurs sur le bord des routes.

Outre les dépanneurs, tous les acteurs de la sécurité sur le bord des routes sont concernés, personnel routier, pompiers, forces de police ou de gendarmerie, etc. La mort d’un dépanneur en intervention sur l’autoroute du nord en 2016  a été le déclencheur de cette lutte pour l’Association.

Pour rappel, le corridor de sécurité est une barrière virtuelle que tout conducteur doit respecter dès l'approche de personnels intervenants sur le bord d'une route, voie rapide ou autoroute. Ils doivent changer de voie de façon à laisser une voie libre entre les intervenants et leurs véhicules, ou se décaler le plus possible à gauche de leur voie et ralentir très significativement, notamment hors voie rapide et autoroutes. Le non-respect de cette règle sera sanctionné par une contravention de catégorie 4.

C'est une immense victoire pour l’association Fier d’être Dépanneur qui est à l'origine de ce dossier particulièrement mal accepté par les autorités à la première lecture, et auquel personne ne croyait, à commencer par les professionnels du secteur, syndicats professionnels en tête... Seulement soutenu par quelques politiques et élus, qui dès le départ, ont pris la mesure de cet enjeu, l’Association n’a jamais lâché son combat.

Il ne reste plus maintenant qu'à sensibiliser les conducteurs, et la tâche risque d’être longue et difficile. L’association se mobilise maintenant sur cette information qui se fera tous azimuts, pour que cette victoire obtenue de haute lutte soit sanctionnée par une application sans faille de ce décret et la diminution significative des accidents…

Le bilan 2020

Le bilan 2020 des accidents
liés à la non-observation
du Corridor de Sécurité

Source ASFA.

Tous les ans et mois par mois, l'ASFA recense les différents accidents où des véhicules d'intervention de l'autoroute sont impliqués, percutés par des voitures ou des camions.

Le bilan, humain comme matériel, est alarmant et alarmiste... 

Ceci démontre également que la formation des automobilistes et chauffeurs poids lourds est insuffisante et surtout très peu appliquée. L'action pédagogique se doit d'être correctement étoffée par les sanctions répressives et la verbalisation en cas de non-observation des règles du Corridor de Sécurité, qui rappelons-le, sont obligatoires et figurent au Code de la Route.

Retrouvez ci-contre l'édition à fin décembre 2020  (pour un affichage pleine page, cliquez sur l'image).

 

Le Corridor mode d'emploi, par l'ASFA...

En quelques vidéos, l'ASFA (Association des Sociétés Française d'Autoroutes) a pleinement réussi à illustrer le mode d'emploi du Corridor de Sécurité...

La procédure...

La procédure est simple, logique et à la portée de tous...

A la vue des signaux lumineux des intervenants, il est nécessaire, pour créer le corridor de sécurité, de ralentir, et de se déporter sur la gauche, soit en changeant de file sur les routes multivoies (autoroutes, voies rapides, etc.), soit en se plaçant au plus proche de la ligne médiane de la route, afin de dégager de l'espace à droite. Bien entendu, cette manoeuvre ne se fait qu'après s'être assuré  de pouvoir le faire en toute sécurité.

Conseil important: n'oubliez pas de mettre votre clignotant en changeant de voie, pour avertir du danger et de votre changement de position...

Le bilan des accidents...

Près de 130 véhicules d'interventions ont été accidentés  sur les autoroutes en 2020, pendant leurs interventions. (Baromètre ASFA 12/2020)

Tous les corps de métier sont concernés : dépanneurs, mais aussi gendarmes, pompiers, patrouilleurs... D'ailleurs, un de ces derniers, de la SANEF, est malheureusement décédé en avril 2017 sur l'A1, et un dépanneur a été gravement gravement blessé sur l'A71..

Le Corridor de sécurité aurait peut-être pu limiter ça !

Naissance du projet
Comment l’idée du ”Corridor” est née ?

C’est l’accident mortel survenu sur l’autoroute A1 où un jeune dépanneur a perdu la vie qui a tout déclenché et qui a poussé les dirigeants de l’Association à se mobiliser.

Si le corridor de sécurité avait été appliqué, ce jeune serait encore des nôtres. Le principe existe depuis de nombreuses années au Canada et aux Etats-Unis. Il a suffi de l’adapter aux routes françaises.

Dès la décision prise de se battre pour ce projet, la mobilisation des équipes de FDD a été totale et active.

Elle est toujours d'actualité et porte maintenant sur la  promotion de cette règle et sur la généralisation de son application...

La sécurité des dépanneurs ?
Pas un luxe...

Comme les patrouilleurs et les autres intervenants, les dépanneurs sont en première ligne des risques maximaux lorsqu'ils interviennent sur voie rapide ou sur autoroute...

Comme le montre la vidéo ci-dessus tournée à Narbonne par une caméra de surveillance, sur l'autoroute A9, c'est l'inattention et la distraction des conducteurs, en majorité de poids lourds, qui est à l'origine de ces accidents.

Notre sécurité se doit d'être prise en considération, au même titre que les autres intervenants.  Il faut mener des actions vigoureuses pour communiquer, et informer les conducteurs de leurs nouvelles obligations.

En cas de non respect du Corridor, le contrevenant s'exposera à une amende de 4eme catégorie (135 euros).

Faire voter cette règle est le début du succès et de la solution, mais arriver à ce qu'elle devienne un réflexe naturels pour tous les conducteurs sera la vraie victoire.

Et c'est là que le bât blesse. Il est extrêmement difficile de communiquer à grande échelle sur une telle mesure. Heureusement, un certain nombre de médias et de sociétés d'autoroutes ont commencé une action de fond, en partenariat avec FDD, pour informer, éduquer devrait-on dire, la majorité des conducteurs.

Mais il reste encore beaucoup beaucoup de travail pour que cette procédure de conduite s'automatise et rentre dans les moeurs...

 
Corridor de Sécurité :
l'exemple par l'image...

Voici un film réalisé par un dépanneur, un collègue d'Atlanta, qui illustre bien le fonctionnement du Corridor de Sécurité.

Pas de panneaux ou de signalétique particuliers : les automobilistes américains savent qu'ils doivent l'appliquer, ils l'appliquent, sans problème...

la même discipline bientôt en France ?

QUELQUES VIDÉOS SUR LE CORRIDOR DE SÉCURITÉ