Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark

Images de la page d'accueil

Cliquez pour éditer

Bandeau avec du texte, des boutons ou une inscription à la newsletter

Cliquez pour éditer

Retour
Edel : "Ma vocation ? Guider Delphine !"

Edel : "Ma vocation ? Guider Delphine !"

Cette année, le rassemblement et le défilé FDD vont permettre à notre association de mener une action de collectes de fonds pour la FFAC (Fédération Française des Associations de Chiens Guides d'Aveugles). Nous avons voulu en savoir un peu plus sur le fonctionnement et l'état d'âme de nos amis à quatre pattes. Nous avons eu le plaisir de rencontrer Edel, qui nous a fait quelques confidences...

"Ma maîtresse s'appelle Delphine, nous confie Edel. Une petite cinquantaine plutôt dynamique. Elle a malheureusement perdu la vue alors qu'elle était toute jeune adulte... Il paraît que dès le départ, son obsession était de retrouver de l'autonomie dans ses déplacements, de reconquérir une certaine liberté, le plus vite possible...

"Elle a donc démarré par la traditionnelle canne blanche, qu'elle a appris à utiliser avec une spécialiste. Ainsi, elle a pu rapidement aller plus vite, plus loin. Mais ça ne lui suffisait pas. Alors, elle a pensé à nous, car nous permettons une autonomie encore plus grande, et également des déplacements ou des promenades beaucoup plus fluides et agréables ! A l'époque, je n'étais pas encore né, poursuit Edel, mais Delphine a fait une demande pour bénéficier d'un premier chien. C'est une démarche extrêmement réfléchie, qui implique un processus long et très encadré. C'est ainsi qu'elle a démarré avec Liane, une magnifique chienne labrador à la robe chocolat... Après avoir accompagné Delphine pendant 8 ans, elle  a pris sa retraite, bien méritée, à 10 ans. Son second chien, un grand flat-coated retriever, s'appelait Uno. Et enfin je suis arrivé, moi, Edel. Je suis un superbe golden retriever, et j'ai le bonheur de guider Delphine depuis 8 ans...

storage?id=734975&type=picture&secret=cylfSVaKR7Lfpq36QvpxrGbJiHiCVH9rdkRyErbt&timestamp=1569261477

"C'est l'âge légal de la retraite pour nous. Car travailler au quotidien est usant, et au bout de quelques années, la fatigue s'installe, et cela se sent... Nos performances sont toujours excellentes, mais nos maîtres pensent aussi à notre bien-être, et décident ainsi de nous mettre en retraite. Moi, je vais retourner finir mes jours tranquillement dans ma toute première famille d'accueil, que je vois toujours de temps en temps. Je ne serai ni dépaysé, ni en manque d'affection ! Et je sais que Delphine me fera de petites visites...

"Pour nous adopter, ce n'est pas si simple... Il faut faire la demande au centre d'éducation le plus proche de son domicile. Puis les responsables étudient les motivations et les habitudes de vie du demandeur, afin que notre caractère et nos particularités de chien soient en adéquation avec notre futur adoptant. Le secret de la réussite de l'union, c'est le bon chien à la bonne personne !...

storage?id=734976&type=picture&secret=LQ1S5wx0LlgUj0VAyOhbhvKfqV5PrzDrOMcnrB85&timestamp=1569261502

"Ensuite, le potentiel futur maître vient nous voir pendant notre éducation, pour voir si le choix est bon et si le courant passe bien. C'est la période où l'on s'apprivoise mutuellement., puis le maître fait un "stage de remise"... Il vient vivre deux semaines avec nous à l'école, et avec notre éducateur. Pour nous les chiens, c'est une phase de transition indispensable. Puis nous allons passer une semaine avec notre éducateur au domicile de notre futur maître pour valider tout ça ! Et même quand on est chez notre maître, on a avec lui plusieurs journées de formation permanente à l'école, dans l'année, pour corriger éventuellement les petites fautes que l'on pourrait commettre. Mais moi, Edel, j'ai été un bon élève et je ne me trompe jamais !

"Voilà jour après jour notre belle vie de chien guide ! Parfois, ce qui est un peu ennuyeux, c'est quand les gens, grands ou petits, viennent nous caresser... C'est gentil, bien sûr, mais moi quand j'emmène Delphine, je suis concentré sur tout : les obstacles, le trajet, les mauvaises surprises à éviter... Delphine réagit toujours gentiment quand on vient me toucher, mais moi je n'aime pas. Je perds ma concentration, et je deviens beaucoup moins efficace. Je suis perturbé, tout simplement ! Je préfère quand on admire mon travail, mais de loin !

"Bon, mais il peut arriver que ces agissements qui me gênent un peu finissent par de belles histoires. C'est grâce à une caresse intempestive d'une petite fille, qui avait demandé l'autorisation auparavant car elle était bien élevée, qu'une immense histoire d'amitié s'est nouée entre Delphine et Cécile, la maman de cette gentille fillette. Vous voyez qu'il ne faut jamais jurer de rien !

"Venez me voir, samedi 28 à Chartres, conclut Edel. Je serai là avec ma maîtresse Delphine ! On a encore plein de belles histoires à vous raconter, tous les deux !...

#Chartres2019 #DéfiléFDD

storage?id=744102&type=picture&secret=yVvIdh00DFPxOdkZjvWZjiMJe7i1RDaIz08aEHcQ&timestamp=1569870040
Consultez également
Corridor : ça bouge (un peu) dans la Com

Corridor : ça bouge (un peu) dans la Com

Notre association s'est battue pendant deux ans et demi pour arriver à obtenir l'application du...

14 octobre 2019
Chartres 2019, entre réussite et amertume !

Chartres 2019, entre réussite et amertume !

Ça devait être une belle journée, et nous n'avons pas été déçus... Après un ultime contrôle des...

30 septembre 2019
Chartres 2019 dans la Presse

Chartres 2019 dans la Presse

Tous les ans, nous sommes confrontés à la même difficulté : avoir des supports de presse qui se...

29 septembre 2019
Fédération Française des Associations de Chiens guides d'aveugles

Fédération Française des Associations de Chiens guides d'aveugles

« Agir pour la mobilité des personnes non et malvoyantes »C'est cette association qui, cette...

10 juillet 2019
Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus